• French
  • United-Kingdom
  • United-Kingdom

Nicolas de LARGILLIERRE (Paris 1656 - 1746)

Lot 64
20 000 - 30 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 58 750 €

Nicolas de LARGILLIERRE (Paris 1656 - 1746)

Portrait présumé de Madame de Harlay
Toile
135 x 105 cm
Signé et daté en bas à droite peint par N de Largillierre 169(0 ou 6?)
Sans cadre
Provenance: Vente anonyme, Paris, Palais Galliera, (Me Ader), 10 juin 1966, n° 10, reproduit.
Exposition: Nicolas de Largillierre, Paris, Petit Palais, 1928, n° 68 puis 74.
Notre tableau sera inclus dans le catalogue raisonné des oeuvres de Nicolas de Largillierre que prépare actuellement Dominique Brême.
Anne Renée Louise du Louët, fille unique de Robert-Louis du Louët marquis de Coëtjunval, doyen du Parlement de Bretagne et de Renée Le Borgne de Lesquiffiou épouse le 2 février 1693 Achille IV de Harlay, comte de Beaumont, marquis de Bréval. Il est conseiller au Parlement, avocat général et conseiller d'Etat. Il est l'arrière-arrière-petit-fils d'Achille Ier de Harlay, premier président du Parlement de Paris de 1582 à 1611.
Les premiers seigneurs de Beaumont sont cités dès le XIè siècle.
La famille de Beaumont disparait au XIIème siècle, c'est la petite fille de Jacques Coeur, mariée à Louis de Harlay en 1493, qui transmet les terres à cette nouvelle lignée.
Achille Ier (1536-1616), se voit confier par Henri IV l'aménagement de la Place Dauphine, qui permet à la seigneurie de Beau­mont d'être érigée en Comté en 1612. C'est lui qui est à l'origine de la construction du château daté du début du XVIIème siècle. Achille III fait ériger la “Chapelle aux Princes”.
La Seigneurie passe aux Montmorency-Luxembourg par le mariage entre Marie-Louise de Harlay (fille d'Achille IV de Harlay et Anne-Renée Louise du Loüet) et Christian-Louis de Montmorency-Luxembourg.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue