Publié par la Gazette Drouot

DÉESSE RÉPUBLICAINE

Trois lots de timbres étaient proposés en dernière partie de la vente de la maison Tessier & Sarrou et Associés dédiée à la dispersion des collections de Michel Batisse (1923-2004) le 24 janvier. Un important vrac de tous pays recevait 2 794 €, un ensemble presque exhaustif en neufs de Monaco, des origines à 1959, 2 286 € (voir l'article Complètement timbré page 82 de la Gazette n° 2), et une collection presque complète également, mais de France cette fois, décollait 19 050 €. Il est vrai que celle-ci comprenait ce superbe franc vermillon foncé au type Cérès n° 7d, appartenant à la première émission de timbres d’usage courant, dont la durée de vie fut très courte : moins d’un an !