Classé en 2014 dans le "Top 100 des artistes qui comptent dans le monde" établi par ArtPrice, Li Chen bénéficie depuis plus de 10 ans d’une large reconnaissance.

Son travail a déjà fait l’objet de prestigieuses expositions dans le monde entier : New York, Chicago, Jérusalem, Copenhague, Miami, Paris, Londres, Genève, Shangai, Singapour, Seoul, pour n’en citer que quelques unes.

Il est également reconnu pour ses expositions monumentales en plein air, comme en 2007 où il expose en solo à la Biennale de Venise en Italie, en 2008 à Pékin, en 2009 au Singapore Art Museum de Singapour.

En décembre 2011, "The Greatness of Spirit : Li Chen Premiere Sculpture Exhibition in Taiwan » au Chiang Kai-Shek Memorial Hall de Taipei est la plus grande exposition d’extérieur jamais réalisée en Asie.

En 2012, il expose aux Etats-Unis au Frye Art Museum de Seattle.Du 2 au 29 septembre 2013, il expose pour la première fois à Paris, Place Vendôme. 12 sculptures monumentales de l’artiste sont alors mises en scène sur la célèbre place parisienne.

Avant tout philosophique, son oeuvre est tournée vers l’avenir et puise sa force dans le présent et le passé. 

Ses sculptures figuratives sont inspirées des écritures taoïstes et bouddhistes qu’il applique avec optimisme et bienveillance aux problématiques contemporaines. Ses personnages aux traits paisibles, joyeux ou enfantins nous invitent à voyager dans un monde où la sensibilité et la sagesse permettent de trouver du sens dans cet univers contemporain chaotique.


 





 
Né en 1963, Li Chen est l’un des sculpteurs contemporains d’origine chinoise dont le travail novateur a été reconnu dans le monde entier. Son style a réussi à s’affranchir du poids des traditions tout en s’inspirant et réinterprétant les classiques chinois bouddhistes et taoïstes. Son tour de force a été de leur insuffler un goût de renouveau en y infiltrant sa vision contemporaine imprégnée du concept bouddhique de “pleine conscience”. Cette méditation a ainsi placé sentiments et émotions au cœur des œuvres avec le plus grand des naturels et sans trahir les références. Les principes esthétiques sur lesquels reposent les sculptures de Li Chen basent non seulement sur un éclectisme des cultures orientales et le langage artistique occidental, mais aussi sur des idées pour rajeunir et transcender des milliers  d’années de traditions chinoises avec un regard contemporain. Ce syncrétisme forme ainsi un ensemble novateur et singulier en mêlant à la fois le massif et la légèreté. Le travail de Li Chen peut également se voir comme une forme de thérapie par l’art où ses œuvres recèlent un espace spirituel. Celle-ci prônerait que la richesse et la joie passent par les plaisirs simples de la vie et que l’humour est une forme métaphorique d’engagement. L’espoir nourri est de partager cette prise de conscience avec le spectateur et de lui faire apprécier les éléments spirituels par lesquels la création a abouti.

Li Chen a commencé sa carrière artistique en 1999. Depuis 2000, ses œuvres ont été exposées à maintes occasions à l’international, notamment à la Biennale de Venise en 2007, au Musée d'Art national de Chine à Pékin en 2008, au Musée d’art moderne de Singapour en 2009, et en 2012 à Seattle au musée Frye Art ainsi qu’à Taipei, au Mémorial de Chiang Kai-Shek à l’occasion d’une des plus grandes expositions à ciel ouvert réalisée en Asie.


Source : 
http://lichensculpture.gaa-software.com
et Asian Art Center