Publié par Drouot
Une paire d’éléphants en ivoire, réalisée en Chine à la fin de la dynastie Qing (1644-1912), sera proposée par la maison Tessier Sarrou & Associés lors d'une vente consacrée aux arts d'Asie, le 18 décembre. (Estimation : 150 000 / 200 000 €)
Les deux pachydermes, aux regards croisés – l’un se tournant vers la droite et l’autre vers la gauche –, sont composés de grandes plaques d’ivoire assemblées sur une âme en bois et incrustés de pierres semi-précieuses. Deux larges cylindres, cachés par le tapis posé sur le dos des animaux, étaient probablement destinés à recevoir des vases.
En chinois, les mots « vase » et « éléphant » sont des homonymes de « paix » et « signe » ; l’éléphant portant un vase sur son dos revêt ainsi une symbolique pacifique et auspicieuse.
Les rites impériaux de la dynastie Qing mettent en scène cette allégorie. Des éléphants blancs – un animal considéré comme l’un des sept trésors du Bouddhisme – portent des vases sur leur dos lors des processions en l’honneur de l’anniversaire de l’empereur.

 


Tessier Sarrou & Associés
Expert : Cabinet Portier

Vente aux enchères publique – Hôtel Drouot – Salle 6
Lundi 18 décembre – 14h

Exposition publique – Hôtel Drouot – Salle 6
Samedi 16 décembre – 11h / 18h
Lundi 18 décembre – 11h / 12h