• French
  • United-Kingdom
  • United-Kingdom
Actualités


à décor d'une grecque

Publié par la Gazette Attribuée à René Dubois, reçu maître en 1755, cette table à écrire en acajou, à décor marqueté d'une grecque et au piètement gaine à angles abattus orné d'une chute de guirlandes de lauriers en bronze ciselé, inscrivait un confortable résultat de 42 500 € dans la partie consacrée au mobilier et objets d'art de la vente Tessier & Sarrou et Associés, mercredi 6 Décembre à Drouot.   A ses côtés, un ensembre de quatre meubles en placage de bois de violette et de bois de rose…

Artistes tibétains contemporains

Publié par la Gazette Même au Tibet, l'art contemporain change les modes de figuration picturale. Les artistes s'intéressent aux paysages magnifiques, aux scènes de marché ou de la vie quotidienne des populations nomades, tout en continuant à peindre des sujets religieux et réinventant le tangka. Près d'une vingtaine de peintures d'artistes contemporains tibétains sont présentées lors de la vente dédiée aux arts asiatiques, par Tessier & Sarrou et Associés, lundi 18 Décembre, salle 6 à Drouot.  …

PROCESSION DE DEUX ÉLÉPHANTS À DROUOT

Publié par Drouot Une paire d’éléphants en ivoire, réalisée en Chine à la fin de la dynastie Qing (1644-1912), sera proposée par la maison Tessier Sarrou & Associés lors d'une vente consacrée aux arts d'Asie, le 18 décembre. (Estimation : 150 000 / 200 000 €) Les deux pachydermes, aux regards croisés – l’un se tournant vers la droite et l’autre vers la gauche –, sont composés de grandes plaques d’ivoire assemblées sur une âme en bois et incrustés de pierres semi-précieuses. Deux larges cylindres,…

magnifique paravent chinois

Publié par Drouot Un magnifique paravent chinois datant du XVIIIe siècle, illustrant huits luohan méditant et devisant dans un paysage montagnard, parsemé de pins et de cascades. Ce décor d’une grande finesse est réalisé en laque et en incrustations de néphrite, jichimu et ivoire teinté. Dans la partie supérieure de l’objet, surmontant la scène, figure un poème écrit par l’empereur Qianlong (1711-1799) dans lequel il rend hommage aux anciens qui méditent et à la sagesse du grand âge. (Estimation…

Œuvres Choisies sur les arts d’Asie

The Russian Cézanne

Publié par la Gazette Drouot International UPCOMING AUCTIONS  Pyotr Konchalovsky's first stay in Paris lasted from 1896 to 1898. He entered the Académie Julian, where he practised an extremely classical form of art on the whole. Revelation came in 1907 when he saw the Van Gogh exhibition in Paris, and was inspired to join the Moscow-based avant-garde group "The Jack of Diamonds". He also discovered the work of Cézanne and adopted his style, as witness the landscape presented here, which belongs to…

€ 43 750

Publié par la Gazette Drouot International AUCTION RESULTS  Studio of Paul-Albert Bartholomé (1848-1928), “Le Rêve”, c. 1880-1900, white marble sculpture, 36x165x92cm. Paris, Drouot, 8 November, Tessier & Sarrou et Associés auction house. Mr Commenges.   

€ 154 940

Publié par la Gazette Drouot International AUCTION RESULTS  Demeter Chiparus (1886-1947), “Danseuse aux éventails”, c. 1925, bronze chryselephantine sculpture with gold, silver and copper patinas, ivory fans, head and hands, onyx and marble base, height: 56 cm, length: 62 cm including base. Paris, Drouot, 10 November, Tessier & Sarrou et Associés auction house. Plaisance Expertise. 

Dans les coulisses d'une vente aux enchères

JT 20H - L'hôtel Drouot accueille cinq mille curieux tous les jours. Retrouvez le reportage, avec ce lien internet :  https://www.lci.fr/conso-argent/dans-les-coulisses-d-une-vente-aux-encheres-2072297.html  ou sur nos comptes Facebook & Twitter L'hôtel Drouot à Paris est le temple des ventes aux enchères. Chaque jour, cinq mille curieux s'y pressent. On peut rêver devant les vitrines d'exposition, mais aussi inspecter les œuvres et se renseigner.  Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé…

73 bronze sculptures after Edgar DEGAS

Publié par la Gazette Drouot International NEWS IN BRIEF On 8 November at Drouot, the auction house Tessier & Sarrou et Associés garnered nearly €700,000 for a group of  73 bronze sculptures after Edgar Degas, coming from the Fonderies de Chevreuse. These sculptures were cast in 1998 from wax models created in 1865 and 1895.

Konchalovsky, un cézannien russe

Publié par la Gazette Issu d’une famille littéraire – son père était un éditeur reconnu et d’idées progressistes –, Piotr Konchalovsky fit ses études à Kharkov jusqu’en 1889, date à laquelle la famille s’installe à Moscou. Leur maison reçoit Repin, Serov, Vrubel et autres artistes du monde de l’art, et le jeune homme décide de se consacrer à la peinture. Il effectue son premier séjour à Paris en 1896-1898, inscrit à l’académie Julian. Il pratique un art somme toute très classique. La révélation…

DANSEUSE AUX ÉVENTAILS SIGNÉE CHIPARUS

Publié par Adjugé - Mobilier et Objets d’Art  Prélude aux grandes ventes d’hiver, l’automne à l’hôtel Drouot a mis au jour trois pièces d’exception venues de la Renaissance, du Grand Siècle et des Années folles.  Le marché de l’art ne voit pas souvent passer d’aussi remarquables sculptures du célèbre Demeter Chiparus (1886-1947) dont les faux sont légion. Seules une Sémiramis (acquise en juin dernier 169 000 € chez Bonhams) et une Thaïs (enlevée à 248 000 € chez Christie’s en octobre 2016) sont…

L'homme et la terre

Publié par la Gazette Fruit d'un héritage, la céramique d'Émile GALLÉ s'épanouit entre faune et flore, tout en multipliant essais plastiques et formels, sur le chemin de l'exploration verrière future. Escales en chiffres. Deux raison valent mieux qu'une. L'exposition du musée de la Céramique de Rouen qui démarre ce jour ( " Émile Gallé, alchimiste de la terre et du verre " ), ainsi que la réfléxion de Sylvain Amic, directeur des musées de la ville normande ( " Qui se souvient aujourd'hui qu'Émile…

Une robe de mariée griffée Worth

Publié par la Gazette Créée en 1858 par Charles-Frederick Worth (1825-1895), arrivé de Londres à Paris en 1846 avec quelques francs en poche, la maison Worth fait plus que participer à la naissance de la haute couture, elle l’invente. Ce qu’un ouvrage collectif édité cette année par la Bibliothèque des arts raconte avec brio (La Maison Worth, 1898-1954, naissance de la haute couture). En pages 122 et 123, on y voit une robe de mariée en soie brochée, portée par Alice Wade lors de son mariage (le…

Danseuse d’or

Publié par la Gazette Cette Danseuse aux éventails pourrait illustrer une phrase de Rimbaud extraite du recueil Les Illuminations : «J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d’or d’étoile à étoile, et je danse.» Demeter Chiparus (1886-1947), né dans la Roumanie d’avant-guerre, en est l’auteur. Nul mieux que lui ne sut exprimer la sensualité des bayadères. Avec la venue des Ballets russes de Diaghilev dans la Ville lumière, le sculpteur, formé…

À petits pas

Suite à la liquidation judiciaire des Fonderies de Chevreuses sur ordonnance,  soixante-treize sculptures en bronze d'après Edgar DEGAS - des danseuses majoritairement, dotées de leur cachet "reproduction", de celui du fondeur "C. Valsuani", et de leur numéro dans la série -  se sont vues partir en un seul lot, mercredi 8 novembre à Drouot, chez Tessier & Sarrou et Associés. Dans un bel ensemble - la série complète comportant soixante-quatorze pièces, ne manquait que la n°73, Petite danseuse de quatorze…

MAGNIFICENCE florentine

La maison Baldi existe depuis 1867 à Florence, où elle produit des pièces de haute décoration, en cristal notamment, mais aussi en pierres dures presque toujours magnifiées par le réhaut du bronze doré. Ses décorations sont considérées comme de véritables bijoux pour la maison, à l'image de cette spectaculaire paire de vases et colonnes, en cristal taillé et à la riche monture de bronze ciselé et doré (H. totale 192 cm). Présenté dans la vente d'Arts Décoratifs du XXe siècle organisée par Tessier…

Amour éternel

Publié par la Gazette Entourage de Paul-Albert Bartholomé (1848-1928), Le Rêve, vers 1880-1900, sculpture en marbre blanc, 36 x 165 x 92 cm. Adjugé : 43 750 € Son visage assoupi dans le marbre irradiait sur la couverture de la Gazette n° 32 du 22 septembre. Il était anonyme et le demeure encore. Pressenti un temps comme étant celui de Prospérie de Fleury, dite Périe (1849-1887), épouse prématurément disparue de l’artiste Paul-Albert Bartholomé (1848-1928) et donc ciselé par les ciseaux de ce dernier,…

PRÈS DE 155 000 EUROS POUR UNE DANSEUSE DE DEMETER CHIPARUS

Publié par Drouot Très attendue, présentée dans l’exposition Œuvres choisies [Classique et Moderne], du 17 au 23 octobre à Drouot, une Danseuse aux éventails réalisée par Demeter CHIPARUS (1886-1947) a été adjugée 154 940 € (frais inclus), vendredi 10 novembre par la maison Tessier-Sarrou & Associés. Signée, cette sculpture chryséléphantine reflète le travail du sculpteur qui réhabilite dans l’Art Déco cette technique antique alliant le bronze et l’ivoire. (Lot n° 83)  

Garde-robe d'une parisienne

1 800 / 2 000 € sont avancés, Jeudi 16, en salle 15 à Drouot par Tessier & Sarrou et Associés (Expert : M. Grassat), sur cette robe du soir (en deux parties), en soie façonnée de noeuds et de bouquets de roses, dentelle de Venise et grand ruban de satin mauve. Si l'on peine un peu à imaginer la porter de nos jours, cette robe connut son sommet de gloire dans les années 1890. Comme sa créatrice, Madeleine Lafferrière (1847-1912), établie  couturière à Paris, 52, rue Taitbout, et dont la célébrité…

Ça va décoiffer !

Publié par la Gazette Si de tels objets de René LALIQUE (1860-1945) apparaissent sous le marteau, celui-ci se distingue et justifie son estimation de 40 000 / 50 000 €. Délicat par son décor de feuillage et de scarabée, d'une belle taille (L. 18,5 cm), ce peigne de chignon en corne blonde - matière extrêmement difficile à travailler, car très cassante - , or et citrine rapelle l'inspiration naturaliste et l'influence japonaise chez René Lalique.  Accessoire indispensable de la coifure féminine, le…

Héritiers des marqueteurs Florentins

Publié par la Gazette L'estimation de ce cabinet d'apparat est à la mesure de ses dimensions et de son décor. 100 000 / 150 000 € sont ainsi à prévoir pour s'offrir ce meuble (290 x 165 x 64 cm) en ébène et bois noirci, incrusté d'ivoire, de pierres dures et semi-précieuses, souligné de bandes d'écaille verte de tortue et rythmé de colonnes de prphyre et de marbre vert antique, sans oubler les statuettes de bronze doré. La façade est animée de panneaux en pierre à décor de scènes de chasse au tigre. …

Géricault, peintre de l’âme

Publié par la Gazette Considéré tour à tour de la main de Théodore Géricault puis rejeté, ce Portrait en buste d’un jeune Noir est quoi qu’il en soit de belle qualité. Tant pour ce qui est des jeux de l’ombre et de la lumière que du rendu de la carnation et des tissus et, bien sûr, de cette expression grave et inquiète du personnage que l’artiste a su capturer avec empathie et spontanéité. Le modèle de notre tableau est à rapprocher du Portrait du nègre Joseph, conservé au Getty museum de Los Angeles ;…

Les figures joliment décoratives de Demeter Chiparus

Publié par la Gazette Reconnaissable à son aspect chic, ses formes aérodynamiques, ses matériaux lustrés, la sculpture art déco a trouvé en Demeter Chiparus l’un de ses représentants les plus prolifiques. Extrêmement décoratives, ses œuvres sont facilement identifiables. La femme et tout particulièrement la danseuse, même s’il n’est pas une exception à l’époque, y tient le premier rôle. Seule ou accompagnée de quadrupèdes en laisse. Contrairement à ses contemporains François Pompon et Rembrandt Bugatti,…

Bartholomé : serene sensuality

UPCOMING AUCTIONS / GAZETTE DROUOT INTERNATIONAL  The sleeping beauty's unbound hair cascades over the crumpled sheets of her bed. The sole adornment to her nudity is a double row of pearls around her neck, mingling with the little curls at the nape. Her lips are slightly parted; her face with closed eyes rests on her bent left arm, while the right one barely conceals her breast. This body carved in marble invites a caress, but is otherwise an astonishingly chaste nude. Paul-Albert Bartholomé, inconsolable…

Nymphe

Enzo PLAZZOTTA (1921-1981) Nymphe Bronze patiné brun vert Signé et justifié 3/9 sur un cartouche Fonderie Mariani H. 185 cm le socle 80 x 70 cm

Adam et Eve

EMILE RENE MENARD (1862-1930) Adam et Eve Huile sur toile signée en bas à gauche «E.R Ménard 1923» Etiquettes au dos dont une d'exposition au Carnegie Institute de Pittsburgh en Pennsylvanie en 1925. 188 x 241 cm  

DANSEUSE AUX ÉVENTAILS, LA SCULPTURE DE CHIPARUS ENCHANTE DROUOT

DEMETER CHIPARUS FAIT DANSER L'ART DÉCO Vendredi 10 novembre, la maison Tessier-Sarrou présentera une vente dédiée aux arts décoratifs du XXe et au design. L’œuvre emblématique est une Danseuse aux éventails signée Demeter CHIPARUS (1886-1947). Cet artiste roumain, ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Paris, est caractéristique de l’ère Art Déco et connu pour ses sculptures de danseuses exotiques, dont les plus remarquables ont été réalisées entre 1914 et 1933. L’artiste utilisait une technique…

Un peigne de chignon sculpté

René LALIQUE (1860-1945) Feuillage et scarabée. Peigne de chignon sculpté en corne blonde, or et citrine. Signé au dos Lalique. L. 18,5 cm (Deux restaurations) Un projet de ce peigne est reproduit dans l'ouvrage de Sigrid Barten"Schmuk et objets d'art" No 115 Page 198. Une variante avec un scarabée figure dans l'exposition de 1987 "The jewellery of René Lalique page 72 N° 49. Bibliographie: Exposition de Tokyo 2000-2001. Catalogue René Lalique 1860- 1945 par Yvonne Brunhammer No 133 Page 94. 20 Tessier-Sarrou…

Le peintre des Châteaux de la Loire

Raoul DUFY (1877-1953) Le château, circa 1937 Aquarelle Signée en bas à droite 50 x 65 cm environ Notre aquarelle se rapproche par le traité et la datation d'une série réalisée par Dufy en 1937 sur les Châteaux de la Loire, en particulier des numéros 667, 668 et 669 page 243 répertoriés dans le cata­logue raisonné des aquarelles, gouaches et pastels par Mme Fanny Guillon-Laffaille, Tome I. Un certificat de Madame Fanny GUILLON LAFFAILLE en date du 07/06/1991 sera remis à l'acquéreur. (n° A91744)…

LA BANDE DESSINÉE, AU SOMMET DE SON ART

L’invention du « 9ème art » publié par A nous Paris L’éditeur du Petit Nicolas et d’Iznogoud (IMAV), Aymar du Chatenet, rappelle ce que répétait son beau-père René Goscinny, le scénariste mythique d’Astérix et de Lucky Luke, l’un des inventeurs de la BD moderne, et la seule star de la discipline à posséder une rue à Paris, décorée de fresques, dans le 13e arrondissement : « C’est une anomalie que ce genre, la bande dessinée, n’ait pas été reconnu plus tôt. »   L’expression « 9ème art », née sous…

Sacha Guitry en prince du théâtre

Publié par Présent Dans le catalogue de la vente aux enchères de la maison Tessier-Sarrou, qui a eu lieu le 26 septembre dernier à Drouot, on trouve un document assez exceptionnel : un courrier à Marcel Achard en date du 17 juin 1938, pour le féliciter de la centième de sa pièce Le Corsaire, mise en scène par Louis Jouvet. Cette lettre collective était signée notamment de Louis Jouvet, Sacha Guitry et Henri Jeanson. Or, nous explique le catalogue, si Jeanson admirait Guitry, Jouvet, lui, ne l'aimait…

Une importante cheminée en pierre s’impose dans la vente

Réalisée en taille directe sur pierre d’Estaillades, la roche calcaire provient de la carrière de Ménerbes dans le Lubéron aux environs de Carpentras. Elle se compose de deux larges montants sculptés figurant deux femmes nues en pied, de part et d’autre du foyer, dont les bras se rejoignent sur une grappe de raisin. Il s’agit d’une pièce unique, signée et datée « Saïn 1922 » et annotée « au bon ami Fenouil », commandée par Mr Fenouil de Carpentras. Marius Joseph SAÏN (1877-1961) s’est installé à…

UN CABINET D’APPARAT DE FERDINANDO POGLIANI, ÉBÉNISTE MILANAIS

Mercredi 8 novembre, le savoir-faire milanais du XIXe siècle sera illustré par un important cabinet d’apparat lors de la vente de mobilier et objets d’art de la maison Tessier-Sarrou. Ce meuble est l’œuvre de Ferdinando POGLIANI (1832-1899), l’un des plus grands ébénistes milanais de son époque. Installé Via Montenapoleone, il était le fournisseur officiel de mobilier de luxe des hautes sphères italiennes. Récompensé par plusieurs prix lors d’expositions, Pogliani s’est fait une spécialité du mobilier…

ŒUVRES CHOISIES [MODERNE ET CONTEMPORAIN]

Exposition collégiale en salle 9 Du 17 au 23 octobre, à l'occasion de la FIAC, Drouot proposera une sélection des œuvres modernes et contemporaines les plus importantes de la saison. Les œuvres présentées font l’objet d’un vetting, mené par un comité d’experts partenaires de Drouot (CNE, CNES, SFEP). Parmi les plus grands noms, figureront Matisse, Rodin, César et Dunand. Mais aussi Demeter CHIPARUS (1886-1947),  Danseuse aux éventails (détail) Sculpture chryséléphantine en bronze à patine dorée,…

Un mur très discret fait un succès

Publié par la Gazette En 1888, Edmond Rostand (1868-1918) est un jeune auteur en devenir lorsque le théâtre de Cluny monte sa première pièce, un vaudeville titré Le Gant rouge. Six ans plus tard, en 1894, il obtient son premier succès avec Les Romanesques, une comédie en trois actes et en vers, présentée à la Comédie-Française. Son personnage principal est… un mur ! Celui-ci sépare deux jardins et deux amoureux, Percinet et Sylvette, épris l’un de l’autre en cachette de leurs pères et qui viennent…

Jours de Cheval

Ainsi vivent les chevaux Une enchère sur une œuvre équestre vit-elle au diapason de la fougue d'un cheval ? Nous sommes en droit de nous poser la question au regard du formidable trimestre écoulé. Où Degas, Munnings et le cheval du Far West se distinguent. Sans oublier un bronze italien du XVIIe siècle qui foudroie son estimation. Chez Tessier & Sarrou C'est une affiche d'un grand classique du cinéma nord-américain qui donnait le coup d'envoi de ce " court " trimestre, puisque la majorité des…

Coup de Théâtre !

Publié par la Gazette Les amateurs de théâtre, et surtout de décor de théâtre vont devoir réserver leur mardi 26 septembre 2017, s’ils veulent tenter leur chance sur ce lot de six vues intérieures, à l’encre ou au crayon, des théâtres Hébertot et de la Porte-Saint-Martin.  Celui-ci (40x60 cm), oeuvre de Catharine Dubreuil à la plume et aux crayons de couleur, illustre l’atmosphère un soir de représentation dans cet opéra construit en 1781 en deux mois - du 26 août au 26 octobre - sur l’ordre de…

Tout est bien qui finit bien

Publié par la Gazette Si elle n’est pas connue des oeuvres d’Emond Rostand, la comédie Les Romanesques, en trois actes et en vers, valut à son auteur l’un de ses premiers succès. La pièce, sorte de Roméo et Juliette si XIXe siècle qui se termine bien, fut créée à la Comédie-Française le 21 mai 1894. L’édition originale est ici l’exemplaire offert par l’auteur au sociétaire créateur du rôle du spadassin Straforel - première ébauche de Cyrano - Maurice de Féraudy. Ce volume in-16, en reliure de plein…

Les yeux révolvers

Publié par la Gazette Avec le temps, cette affiche est devenue l’une des images incontournables de l’acteur et du personnage, créé sur mesure par Peter Yates en 1968. Steve McQueen interprète le lieutenant de police Frank Bullitt aux prises avec les autorités et la pègre locale dans le meurtre d’untémoin précieux pour un procès à San Francisco.  Cet exemplaire, livré en bon état (120x60 cm), dont plusieurs versions existent selon les pays, sera en vente le mardi 26 septembre 2017, à Drouot, salle…

C’est la rentrée des classes !

Publié par la Gazette Aux enchères, elle ne rime pas avec la soupe à la grimace et les collectionneurs, certainement nostalgiques, ne se posent pas la question de savoir « qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école ? » Dans les cartables La publicité à son tour s’intéresse au sujet, mais de manière beaucoup plus pragmatique. L’école est un marché prometteur.  Dans ce domaine, l’image de référence demeure le petit écolier des biscuits Lefèvre-Utile, le fameux « Petit Lu ». Il est à l’affiche…

C’est la rentrée des classes !

Publié par la Gazette La 4 septembre dernier, plus de 12,4 millions de petits Français reprenaient le chemin de l’école. Le rituel, année après année, est immuable : des sourires et des larmes, un nouveau cartable, les copains que l’on retrouve, ceux qui ont déménagé, les nouvelles maîtresses…  Depuis Jules Ferry, bien des choses ont changé néanmoins et l’édition 2017 ne failli pas à cette tradition. Cette invitation à un voyage dans l’histoire de l’instruction est l’occasion de se souvenir qu’avant…

Divine Maria

Publié par la Gazette Quarante ans après sa disparition, le 16 septembre 1977, hommage est rendu à Maria Callas, à qui La Seine musicale, ce « vaisseau » de 1 000 m2 amarré sur l’île Seguin et inauguré le 21 avril dernier, consacre sa première exposition. « Maria by Cllas » place la cantatrice au coeur d’un parcours rythmé par de nombreuses archives inédites. Une immersion - jusqu’au 1 décembre - dans la vie de le femme et de l’artiste … Cette photo (18x24 cm) dédicacée de Maria Callas dans Norma,…

Salut l’artiste !

Publié par la Gazette Attribué à Pierre Mignard (1612-1695), Portrait de Molière en costume d’intérieur, huile sur toile ovale, 60 x 52 cm. Le musée Condé, à Chantilly, conserve un portrait de Molière (1622-1676) par Pierre Mignard, un autre lui est attribué à la bibliothèque de la Comédie-Française, un troisième enfin, faisant partie des collections du château de Versailles, est l’œuvre d’un des suiveurs de celui que l’on surnomme «Mignard le Romain». Revenu en France en 1658 à la demande de Louis XIV,…

Sérénité sensuelle, l’art de Bartholomé

Publié par la Gazette Paul-Albert Bartholomé (1848-1928), Nu féminin endormi, sculpture en marbre blanc, 36 x 165 x 72 cm. La chevelure libérée cascade sur les plis froissés de la couche où la belle endormie repose. Pour seule parure de sa nudité, un double rang de perles enserre son cou, apparaissant dans le frisottis des mèches de cheveux de la nuque. Ses lèvres sont légèrement entrouvertes, le visage aux yeux clos reposant sur son bras gauche replié, le droit cachant à peine un sein. Le corps…

Accessoires de soirée

Publié par la Gazette Au XIXe siècle, sortir dans le monde ne s’improvise pas. Au XIXe siècle, les élites ont pris l’habitude de diversifier leurs plaisirs. La cour n’est plus au centre des divertissements. On lui préfère les dîners mondains, les salons littéraires ou les soirées costumées, bien moins compassées. Ces réunions entre soi perdent cependant bien vite le monopole des distractions, opéras, concerts, pièces de théâtre, bals et jusqu’aux grands cafés attirant la bonne société hors de chez…

Ferdinando POGLIANI (1832-1899)

Ferdinando Pogliano fut le plus grand ébéniste milanais de son temps. Il s’était fait une spécialisé du mobilier d’ébène incrusté d’ivoire. CABINET D’APPARAT...

Et hop, Benjamin Rabier est de retour !

Publié par la Gazette Benjamin Rabier (1864-1939), Le Saut du cercle, gouache sur papier contrecollé sur carton épais, 31,5 x 44 cm. Adjugé : 25 000 € Plusieurs dessins originaux et un album de Benjamin Rabier (1864-1939) s’alignaient sur le grille de départ de cette vente dévolue au 9e art. Trois remportaient ex aequo la palme à 25 000 € : Le Lapin funambule (38 x 28 cm) reproduit page 48 de la Gazette n° 26 du 30 juin, l’album de plus de 190 croquis, à la plume et à l’encre noire essentiellement,…

Royale entrée

Publié par la Gazette Eugène Lami (1800-1890), Entrée de SAR Madame la duchesse d’Orléans dans le jardin des Tuileries, 4 juin 1837, huile sur toile, 93 x 157 cm. Adjugé : 450 000 € L’histoire de la journée particulière du mariage royal liant les destinées de l’héritier du trône Ferdinand-Philippe (1810-1842), duc d’Orléans, et de la jeune princesse Hélène de Mecklembourg-Schwerin (1814-1858), nièce du roi de Prusse, était relatée dans la Gazette n° 25 du 23 juin, page 69. Louis-Philippe, voulant…

L’avant-dernier empereur de Chine

Publié par la Gazette Chine, époque Guangxu (1875-1908), commande impériale. La Bataille entre l’armée impériale des Qing et les rebelles Nian, encre polychrome sur soie, 136 x 301 cm. Adjugé : 812 500 € Continuation de la quinzaine asiatique semestrielle. C’était au tour de la maison Tessier & Sarrou et Associés de prendre la route du Grand Est et d’y récolter ses bienfaits. En étant récompensée de 812 500 €, une encre polychrome sur soie évoquant un épisode fameux de l’histoire impériale de…

Benjamin Rabier, précurseur de la bande dessinée

Publié par la Gazette En 1977, Benjamin Rabier avait les honneurs du premier festival de la bande dessinée à Angoulême ; au début des années 1990, seize albums de Gédéon étaient réédités. Puis viennent les expositions, notamment à La Roche-sur-Yon, sa ville natale, et les ventes aux enchères. Deux cent trente de ses gouaches, dessins – dont un recueil de plus de 190 œuvres croquées entre 1898 et 1925 –, albums, jouets en bois et objets publicitaires sont proposés dans cette vente de spécialité,…

450 000 € POUR EUGÈNE LAMI - RECORD MONDIAL

Publié par Drouot  Très attendue, une toile d'Eugène LAMI (1800-1890) présentée en mai dernier dans l'exposition Œuvres Choisies [Classique et Moderne], a été acquise 450 000 € - nouveau record mondial - mercredi 28 juin, au cours d'une vente classique de la maison Tessier & Sarrou et Associés. Ce tableau de belle taille (86,5 x 152 cm) représente L’Entrée de Son Altesse Royale la Duchesse d’Orléans dans le jardin des Tuileries le 4 juin 1837. Eugène Lami faisait partie du groupe d'artistes commandités…

Safari de bandes dessinées

Publié dans Drouot presse La maison Tessier Sarrou proposera une vente dédiée à l’univers de la bande dessinée le lundi 3 juillet. À l’occasion, l’univers animalier de l’illustrateur et créateur du célèbre dessin de La Vache qui rit, Benjamin RABIER (1864-1939) sera mis à l’honneur. Dessins originaux, albums, jouets en bois réveilleront l’enfant enfoui chez les collectionneurs et amateurs. Sera alors présenté : - Un dessin à l’encre de Chine et gouache de couleurs mettant en scène des animaux de…

812 500 EUROS : VICTOIRE D'UNE SCÈNE DE BATAILLE

Publié par Drouot Lundi 26 juin, la vente d'arts asiatiques de la maison Tessier & Sarrou et Associés a totalisé 1 656 563 €. Une œuvre chinoise peinte à l'encre polychrome sur soie a créé la surprise et  s'est envolée à 812 500 €. Cette scène de bataille entre l'armée impériale des Qing et les rebelles Nian est issue d'une commande impériale de 67 œuvres de l'époque Guangxu (1875-1908). (Lot n° 274)  

Entrée royale pour une jeune épousée

Publié par la Gazette Rite fort ancien déjà pratiqué à Athènes et Rome, l’entrée royale avait pour but d’affirmer aux yeux du peuple la puissance du souverain. C’est également un spectacle, comme dans la scène représentée par Eugène Lami. Louis-Philippe a ainsi renoué avec les fastes des entrées des reines, que le monarque accueillait en dehors de Paris pour la présenter à tous lors d’un long cortège. Le mariage de l’héritier du trône, Ferdinand Philippe (1810-1842), duc d’Orléans, avec la princesse…

Fresque militaire impériale

Publié par la Gazette De 1851 à 1868, les empereurs de la dynastie Qing Xianfeng (1831-1861) et Tongzhi (1856-1875) livrent bataille aux rebelles Nian au nord de la Chine. Cette peinture met en scène la victoire finale impériale contre les révolutionnaires antimandchous. Peut-on imaginer meilleure propagande que cette composition monumentale, à la fois fresque épique et galerie de portraits, dont certains personnages sont même identifiés par un cartouche, rappel de certaines œuvres conservées dans…

Bernard II, le plus célèbre de la dynastie Van Risenburgh

Publié dans la Gazette Au dos de cette commode est apposée une étiquette «À la descente du Pont-Neuf» ; il s’agit de celle d’Edme Calley, un des plus grands marchands-merciers du début du XVIIIe siècle. Véritable placard publicitaire, elle détaille toutes les marchandises de curiosités et d’ameublement de luxe que l’on pouvait trouver dans cet endroit. Au bas figure la mention «De l’imprimerie de J.B. Lamesle, rue vieille Bouclerie, à la Minerve, 1735». Calley vendit son fonds de commerce et son…

Dragon à la perle sacrée

Publié par la Gazette Le blanc extra d’un diamant est désormais concurrencé par les couleurs et le noir que peuvent arborer cette pierre. Sur un dessin de Black Diamonds, cette sculpture en or d’un dragon est composée de 3 090 diamants noirs pour un poids total de 30,97cts. Les yeux sont sertis de deux rubis de 0,07 ct. Pour compléter l’inspiration chinoise, il tient entre ses griffes la perle « sacrée », ici une perle blanche culture d’un diamètre de 14,7 mm. Cette sculpture est proposée lors de…

Sur la piste des étoiles

Publié par la Gazette Depuis la nuit des temps, les savants de tous horizons ont tracé une route céleste pour ne pas se perdre sur la Terre Un parcours scintillant semé de pépites Maroc, Fès, XIVe siècle Muhammad Ibn Qasim al-Qurtubi Astrolabe en laiton doré, diam. 25,2 cm Adjugé 312 480 €

œuvre d'Eugène LAMI

Exceptionnel tableau commandé par le Duc de Nemours  Oeuvre d'Eugène LAMI (1800-1890) sera proposée à l'encan. Cette huile sur toile intitulée Entrée de SAR Madame la Duchesse d’Orléans dans le jardin des Tuileries 4 juin 1837 fut commandée à l'artiste par le Duc de Nemours. Il existe au Musée du Louvre une esquisse du tableau réalisée en 1840. Cette peinture commémore l’entrée de la Duchesse d’Orléans et de la famille royale à Paris, en 1837, à l’occasion de son mariage avec Mgr le Duc d’Orléans,…

DIX SIÈCLES D'ARTS ASIATIQUES

Traversée des époques et des pays d'Asie dans cette vente proposée par la maison Tessier Sarrou & Associés lundi 26 juin. Diaporama des plus belles pièces : - Grande statue d'Avalokitesvara en bronze doré réalisée au Tibet au XVIIe siècle. Ce bodhisattva, le plus vénéré du Grand véhicule et protecteur du Tibet, se tient debout orné de bijoux ciselés autour du cou et des bras. (50 000/60 000 €) - Stèle en marbre gris sculptée en Inde, au Rajasthan, au Xe siècle. Elle représente une apsara debout…

ARTISTES ROYAUX À L'HONNEUR

« À Drouot, l'émotion est dans tous les instants et dans toutes les salles. » Au cours d'une vente de mobilier et objets d'art, le 28 juin, la maison Tessier & Sarrou et Associés présentera une exceptionnelle commode B. V. R. B. conçue entre 1730 et 1735. Réalisée en bois de placage, elle est dotée d'une riche ornementation de bronzes ciselés et dorés. (300 000/400 000 €) Bernard II Van Riesen Burgh (1700-1760), reçu maître-ébéniste en 1733, produit de nombreux meubles pour le château de Versailles…

Collioure sous le pinceau de Camoin

Publié par la Gazette Charles Camoin (1879-1965), brossé également sur les bords de la Méditerranée, mais à Collioure, non dans le golfe de Saint-Tropez. Cette toile de 1912 montre des barques de pêche locales, les tartanes, voiles blanches dehors et rentrant au port. Manguin et Camoin, ces deux artistes se connaissent bien d’ailleurs – ils se sont rencontrés devant les chevalets de l’École des beaux-arts de Paris et demeureront liés toute leur vie –, suivant de la même manière un temps le fauvisme…

Brûle-parfums chinois

Publié par la Gazette Se consumant avec lenteur, l’encens évoque la fuite du temps, laissant tout loisir d’admirer son contenant … Matin et soir, des bâtons d’encens, l’un des parfums les plus utilisé en Chine, sont offerts aux Dieux et honorent les ancêtres. Dans les temples comme lors des cérémonies se mêlent ainsi les senteurs de l’aloès d’Annam, du Boswelia carterii de Somalie, d’Inde ou d’Arabie, du giroflier des Molusques, du patchouli de Malaisie, d’élimé du sud de la Chine ou encore de benjoint…

Et tourne la terre…

Publié par la Gazette Dans un après-midi dévolu à la marine et aux voyages, au milieu d’un ensemble de cartes, d’instruments scientifiques et de navigation, de curiosités et autres travaux de marins, pièces d’accastillage et maquettes, une suite de quatre sphères – terrestre, céleste et armillaires – tournait à 40 000 €. On la devait à Jean-Baptiste Fortin (1740-1817). Cet éditeur acquiert en 1778 le fonds de Didier Robert de Vaugondy (1723-1786), après avoir collaboré avec lui. Ce dernier est un…

LE CINÉMA S'AFFICHE À PARIS

Publié par Le Figaro Pour tous les amoureux de la toile: une affiche originale du film de Jacques Tati Jour de fête. C'est l'une des pièces maîtresses d'une vente consacrée à toute l'histoire du cinéma, en plein Festival de Cannes (estimation 2000 à 2500 euros). Vendredi 19 mai, 14 heures Drouot Richelieu, salle 2, (Paris IXe) chez Tessier Sarrou et Associés 

Doisneau à Gentilly

Publié par Le Point Tendances marché de l'art / Enchères et galerie Gentilly, dans la banlieue de Paris, en 1944, c'était comme ça. Cette image du grand Robert Doisneau est présentée dans un tirage tardif de 1980. C'est pour cela aussi qu'elle est estimée à seulement 400 €. Le 19 Mai, Hôtel Drouot, www.tessier-sarrou.com

PLUS DE 80 000 EUROS POUR UNE VUE DE COLLIOURE DE CHARLES CAMOUIN

Publié par Drouot Tartanes à Collioure n°2, une huile sur toile peinte par Charles CAMOIN (1879-1965) en 1912 est partie pour 81 250 € mercredi 17 mai, au cours d'une vente classique de la maison Tessier & Sarrou et Associés. Le tableau a appartenu à l'ancienne collection Oscar Ghez à Genève, avant d'être vendu par la galerie Bernheim. (Lot n° 46) Le produit total de la vente atteint 728 338 €.  

Précieuse libellule

Publié par la Gazette D’un battement d’aile, quatre libellules en émail plique- à-jour, rehaussé de paillons d’argent et enchâssant une aigue-marine, s’envolaient jusqu’à 215 000 €. Ce modèle de pendentif (7,2 x 7,5 cm), dessiné vers 1903-1904, exprime tout le talent de son créateur, René Lalique (1860-1945). Il était le plus bel ornement d’une vente d’art décoration du XXe siècle orchestrée par la maison Tessier Sarrou et Associés, jeudi 4 mai à Drouot

L’âme de l’Afrique

Publié par la Gazette Rendez vous mercredi 17 mai en salle 6 à Drouot, chez Tessier Sarrou, pour tenter votre chance sur ce haut-relief en plâtre d’Anna Quinquaud (1890-1984), sculptrice et exploratrice du continent africain, Prix de Rome en 1924. Présente à de nombreuses explorations, elle reçoit également des commandes publiques et privées de reliefs. Notre plâtre, La Légende ou culte de l’eau (103 x 86 x 14 cm), et conservé dans une collection privée parisienne depuis vingt ans, est un travail…

La Maison des Mille Fleurs

Publié par Maison & Jardin n°333 de mai 1987 La « printanite » est une maladie douce qui saisit chaque année la plupart des citadins et leur donne une irrésistible envie de vivre à la campagne. Ceux qui possèdent déjà une résidence secondaire sont heureux de la rouvrir au soleil tout neuf. Pour les autres, voici de quoi rêver … éveiller. Lorsque l’on rêve d’une maison de campagne, l’image qui surgit est à peu près la réplique de celle-ci, niché dans un village des environs de Paris : des volets…

Dans la savane des animaliers

Publié par la Gazette Roger Godchaux (1878-1958), Lionne et lionceau, bronze à patine brune et dorée, fonte Susse, cire perdue, vers 1930, 52 x 86 x 34 cm. Adjugé : 66 040 € À l’instar de ses confrères animaliers, Roger Godchaux (1878-1958) fréquente assidûment la ménagerie du Jardin des Plantes – le laboratoire d’anatomie du Muséum également – et participe aux grands salons de l’entre-deux-guerres, qui lui apportent médailles et récompenses, mais aussi et surtout des commandes de l’État français…

Le bonheur de vivre

Publié par la Gazette Henri-Charles Manguin (1874-1949), Le Jardin de la villa Demière, 1906, huile sur toile, 80 x 65 cm. Guillaume Apollinaire le surnommait «le peintre voluptueux», tant il savait faire chanter la couleur à travers des thèmes acadiens, les paysages méditerranéens, les scènes de vie de famille, les natures mortes, les nus, les baigneuses… C’est en 1904, par l’intermédiaire de son ami Signac, qui s’y est installé en 1892 en cherchant un mouillage protégé pour son voilier, qu’Henri…

Voyage à bord des enchères

Publié sur internet http://www.attitude-luxe.com/article/00654/actualites/maisons%20de%20ventes/voyage-a-bord-des-encheres.html Âmes de voyageurs, collectionneurs des mers, matelots scientifiques, passionnées des astres, le rendez-vous à ne pas manquer se fait à l’hôtel Drouot. Vendredi 5 mai 2017, la maison de ventes Tessier Sarrou & associés organise une vente aux enchères qui nous fera écumer les mers, bercé par les trésors que les hommes ont façonné pour la dompter… Cartes, mappemondes, instruments…

Vitrine Française au Tonkin

Publié par la Gazette École FRANÇAISE, fin XIXeme, début du XXeme siècle Projet d'affiche pour l'Exposition de Hanoï, circa 1902 Huile sur toile, non signée, 100 x 73 cm Cela fait un siècle que l'architecture française est présente à Hanoï quand s'y déroule, du 5 Novembre 1902 au 31 Janvier 1903, l'exposition - vitrine de la France industrielle, agricole et culturelle. " Tout était permis pourvu qu'on inscrivît la puissance coloniale dans la pierre ", soulignait le gouverneur général Paul Bert.…

Le chant des cigales

Publié par la Gazette  Émile Gallé (1846-1904), vase en verre à décor de deux cigales émaillées, dégagées à la meule et reprises au touret sur un fond de salissures intercalaires, au cobalt, de paysage et d’herbacés, vers 1884, H. 8,5 cm On sait combien Émile Gallé était attiré par le monde animal, notamment par la multitude des insectes. Dans sa bibliothèque, nombreux sont les ouvrages et les traités sur le sujet. Oui, le monde animal est tout aussi digne d’intérêt que l’univers végétal : «Si une…

Retour victorieux

Publié par La Gazette

Emmanuel Coulange-Lautrec (1824-1898),
Le Retour d’Ulysse, 1872,
huile sur toile marouflée sur panneau,
65 x 109,5 cm.
Adjugé : 31 250 € le 29 mars 2017

D’après le surtout
du Service olympique

Publié par La Gazette 


Manufacture de Sèvres, Bacchus et Cérès, 1812,
groupe en biscuit de porcelaine dure, 35 x 22,5 x 28,5 cm.

Bilan Drouot 2016 - Art d’Asie

Michel-Ange mongol
Adjugé 520 800 €, le 14 Décembre 2015
MONGOLIE, Ecole de Zanabazar - XVIIIe siècle

BILAN DROUOT 2016 - ARTS DE LA RUSSIE

Adjugé 85 000 € Natalia GONTCHAROVA (1881-1962) Magnolias - Circa 1950 Huile sur panneau. Signée en bas à droite Contresignée, titrée et légendée au dos 92 x 42 cm Ancienne étiquette au dos, n° 251 (sans précision de lieu d'exposition), et ancienne étiquette Lucien Lefebvre-Foinet (portant le n° 3947) Bibliographie : A rapprocher de l'huile sur toile titrée Magnolias et fleurs de cerisier reproduite dans le Catalogue Raisonné de Mme Bazetoux sous le n° 1219 p. 373 Provenance : Collection privée…

BILAN DROUOT 2016 - MANUSCRITS ET AUTOGRAPHES

Adjugé 39 000 € L'union des arts ou les ruses de l'amour. La seule pièce de théâtre écrite par le divin Marquis entrecoupés de passages musicaux: Manuscrit complet de cette pièce datée de 1810, seule pièce de théâtre avec passages musicaux qui devaient être composés par un musicien, écrite par le Marquis, sur les 17 pièces de théâtre qu'il écrivit. 315 pages avec une cinquantaine de corrections manuscrites de la main de Sade et quatre pages complètes de sa main (ainsi que 2 pages découpées). Relié…

BILAN DROUOT 2016 - MARINE ET VOYAGE

MERCATOR (Gerard) & HONDIUS (Jodocus) Adjugé 37 500 € [L'Atlas ou Méditations cosmographiques de la fabrique du monde et figure d'iceluy]. Amsterdam, Jodocus Hondius, [1613-1616]. In-folio de (4) ff., 374 pp., (18) ff.; vélin doré à recouvrements, plats ornés d'un double encadrement de filets dorés avec larges fers en écoinçons et important motif doré au centre, dos orné de filets dorés avec titre en manuscrit, tranches dorées (reliure de l'époque). Seconde édition française illustrée d'une planche…

Bilan Drouot 2016 - MODE

Fastueux atours Ce chef-d'oeuvre de l'élégance masculine a été réalisé pour Etienne François, cinquième marquis d'Aligre. Cette famille de la noblesse de robe compte deux chanceliers, Etienne Ier sous Louis XIII, et Etienne II. Nommé par le Roi Soleil, ce magistrat fut promu premier président au Parlement de Paris. Magistrat réputé intègre,il eut la lourde charge de juger l'affaire du collier de la reine ... Particulièrement doué en affaires, il fit fructifier sa fortune, qui lui laissait, selon…

125 000 EUROS POUR UNE STATUETTE DE BOUDDHA EN BRONZE D'ÉPOQUE JIAJING

Publié par Drouot La vacation de la maison Tessier Sarrou et Associés, dédiée à l'art asiatique, atteint 662 500 euros. Une statuette de Bouddha en bronze à traces de laque or et rouge fut adjugée 125 000 euros, soit plus de cinq fois son estimation. L'œuvre chinoise d'époque JIAJING (1522-1566) représente Bouddha assis en padmasana sur un socle en forme de lotus, ses mains en bhumisparsa mudra (geste de la prise de la terre à témoin). Sa coiffe est ornée d'une couronne et son vêtement ciselé de…

Le pin et le bambou

Publié par La Gazette Chine, XVIIIe siècle. Étui à herbes odorantes en bambou sculpté de lettrés sous les pins et les bambous, H. 21,3 cm. Il n’en passe que trois ou quatre par an sur le marché français des ventes publiques et ceux du début du XVIIIe siècle sont rares. C’est dire combien cet étui, au décor fourni profondément incisé, devrait être disputé. Rempli d’herbes odorantes et de pétales de fleurs séchées, il permet de parfumer la maison ou le cabinet de travail. Objet de lettré par excellence,…

Guirlande de fleurs épanouies

Publié par La Gazette Nicolas de Largillière (1656-1746), Portrait présumé de madame de Harlay, huile sur toile, 135 x 105 cm. Adjugé : 47 000 € Plus bleu que le bleu de ses yeux, le long ruban sur lequel la jolie – présumée – madame de Harlay accrochait une brassée de fleurs des champs répondait à la cape, savamment jetée sur l’une de ses épaules. Tant de charme ne pouvait laisser indifférent, et cette toile de Nicolas de Largillière (1656-1746), sur laquelle étaient savamment disposés tous ces…

Lorsqu’un point d’interrogation reliait Paris à New York

Publié par La Gazette Boucheron, 1930, montre de smoking extraplate ronde en or blanc, cadran émaillé bleu et rouge de cercles et dos émaillé bleu et rouge, surmonté d’un point d’interrogation serti de diamants. Adjugé : 33 750 € L’épopée de Dieudonné Costes (1892-1973) et Maurice Bellonte (1896-1984) s’achevait par un résultat de 300 075 €. Un nouveau succès à mettre à l’actif de ce duo entré dans la légende de l’histoire aérienne, après avoir atterri à New York le 2 septembre 1929, au terme…

Les animaux de Monsieur Rabier

Publié par La Gazette  Benjamin Rabier (1864-1939), Un numéro de tapis, gouache et encre de Chine sur papier fort, 62 x 48 cm. Adjugé : 68 200 € Ils étaient trente animaux, représentants de nombreuses races exotiques, venus assister au combat de deux chiens sur un tapis. S’attendaient-ils à suivre en direct un record mondial ? Ils ne le diront pas, mais à voir leurs faces réjouies, ils en paraissaient satisfaits. En effet, cette gouache et encre de Chine de Benjamin Rabier (1864-1939) intitulée…

Pierre-Auguste RENOIR (1841-1919)

Adjugé 75 000 €  Paysage de Cagnes , circa 1905 Huile sur toile Signée avec initiale en bas à droite 20 x 27 cm Un certificat de M. François Daulte en date du 6 octobre 1992 sera remis à l'acquéreur. Provenance : Vente Nice, Hôtel des Ventes Gioffredo, 21 mai 1987. Bibliographie : Ambroise Vollard, Tableaux, pastels et dessins de Pierre-Auguste Renoir, Paris, 1918, Tome II, p. 7. Guy Patrice et Michel Dauberville, Renoir, Catalogue Raisonné des Tableaux, Pastels, Dessins et Aquarelle, 2012, Tome…

COSTES BELLONTE

Mauboussin, montre de smoking extra-plate Adjugé 38 750 € De forme hexagonale en or blanc 18K (750°/00). Le cadran argenté, à indication des heures, en chiffres arabes peints en rouge, ainsi que le chemin de fer, et la mention 1 et 2 septembre 1930 au centre (en mémoire de la traversée). Aiguilles de type Breguet. Le dos émaillé rouge et blanc à décor d'un point d'interrogation. Système à remontage mécanique. Remontoir à midi. Anse de préhension de forme hexagonale. Le boitier gravé Bellonte.…

La dame en bleu

Publication de la Gazette Drouot Ce portrait présumé de madame de Harlay, exécuté en 1690 ou 1696 illustre la mode en cette fin du XVIIe, et du début du XVIIIe siècle, consistant à placer le personnage devant un paysage, qui met en valeur la richesse de ses habits et la blancheur de sa carnation. Notre modèle, Anne Renée Louise du Louët est la fille unique de Robert-Louis du Louët, marquis de Coëtjunval, doyen du parlement de Bretagne, et de Renée Le Borgne de Lesquifiou. Le 2 février 1693, elle…

68 200 EUROS POUR UNE ILLUSTRATION DE BENJAMIN RABIER

Publié par Drouot Au cours d'une vacation dédiée à la bande dessinée, une illustration signée par Benjamin RABIER (1864-1939) fut adjugée 68 200 € par la maison Tessier Sarrou. Un Numéro de Tapis met en scène, à la gouache et encre de Chine sur papier fort, plus de 30 animaux. (Lot n° 233)  

COSTES BELLONTE

Toile mythique Avis aux fanas d'aviation, ce sont les souvenirs d'un certain Maurice Bellonte qui sont ici proposés. Le 15 février 1930, Dieudonné Costes (1896-1984) et Paul Codos décollent avec un Breguet-Bidon baptisé Le Point d’interrogation, dit le «Rouge» par sa couleur, moteur Hispano-Suiza de 600 CV, avec l’objectif de battre le record de vitesse en circuit fermé Narbonne-Nîmes. Ils sont prêts pour traverser l’Atlantique… Si ce n’est que Codos est écarté à la veille du départ. Dans le calcul…

Vente Design

LE MÉTAL DANS LES ARTS DÉCORATIFS AU XXe SIÈCLE Selon Octave Mirbeau, «un objet d’art digne de cette appellation [...] doit afficher son époque avec franchise, témoigner avec force des préoccupations, des techniques, des découvertes, des modes contemporaines». Les décorateurs-ensembliers du XXe siècle s’intéressent à toutes les formes d’art pour le décor intérieur et même la parure avec des créations de bijoux. Ils plient les matériaux à leur volonté ; les bronzes ornant le mobilier de Majorelle…

Nicolas de LARGILLIERRE

Portrait présumé de Madame de Harlay
Toile
135 x 105 cm
Signé et daté en bas à droite pein par N de Largillierre 169( 0 ou 6 ?) Sans cadre

Provenance :
Vente anonyme, Paris, Palais Galliera, (Me Ader), 10 juin 1966, n° 10, reproduit.

Exposition :
Nicolas de Largillierre, Paris, Petit Palais, 1928, n° 68 puis 74.
 

Un samedi aux enchères de Drouot : une journée pas comme les autres

Publié dans TimeOut

Pour passer une journée atypique, on a tout misé sur les ventes aux enchères de l’Hôtel Drouot

A force d’écumer les salles de cinéma, de tester les meilleures tables de Paris et de parcourir des kilomètres d’expos recommandées par Time Out – il faut bien cela pour compenser les pantagruéliques brunchs que nous vous conseillons chaque semaine –, vous ne savez plus comment pimper votre week-end. L’envie vous prend soudainement de tenter une nouvelle aventure, de vivre une expérience inédite histoire de casser la routine ? Ok, pas de problèmes : avant de vous lancer sur un coup de tête dans un baptême de l’air ou un saut à l’élastique, pourquoi ne pas essayer quelque chose de moins violent mais de tout aussi original : assister à une vente aux enchères.

Car, vous ne le saviez peut-être pas, mais l’Hôtel des ventes Drouot – il en existe deux dans la capitale mais le plus important se situe au 9 rue Drouot, dans la continuité de la rue Richelieu – ouvre régulièrement ses portes au public. Particulièrement les premiers samedis du mois et le jeudi en nocturne jusqu’à 21h. Chineurs invétérés, amateurs d’art ou simples curieux peuvent ainsi passer une journée entière à se balader entre les seize salles du lieu, véritable machine culturelle.

Dans une salle adjacente, on admire la collection photographique la plus cinéphile qu’il nous ait été donné de voir avec ses tirages originaux de Brigitte Bardot et Picasso, Louis de Funès ou même de ‘La Belle et la Bête’ par Jean Cocteau. On rit ensuite devant des planches signées Testu, Gus, Faizant, Barberousse, etc. Et on se perd avec plaisir dans un cabinet de curiosités, entre un diodon sous vitrine, un pupitre d’écolier, des bouteilles de vin, des maquettes ferroviaires, des petits soldats de plomb ou un fauteuil de barbier. Une salle, une ambiance en somme. 

406 250 EUROS, UNE BRILLANTE ENCHÈRE POUR UN DIAMANT DE 7,02 CARATS

Publié par Drouot C'est au cours d'une vente mobilier objets d'art et joaillerie que la maison Tessier Sarrou vendait 406 250 € un diamant rectangulaire à taille émeraude à pans coupés et à degrés de 7,02 carats. Ce diamant naturel d'une qualité rare était desserti de sa monture, une bague en platine (950°/00). (Lot n° 151) La vente qui totalisait un produit vendu de près d'un million d'euros a été rythmée par d'autres belles enchères

Bernard Buffet au Musée d’Art Moderne de Paris

Bernard BUFFET, artiste de marché Le peintre expressionniste a crée à lui seul une manière inédite de représenter le monde. Comment l'art et son marché ont-il réagi aux innovations de cet artiste, au coeur d'une grande rétrospective au musée d'Art Moderne de la ville de Paris ? Article publié dans la Gazette Drouot

Publié dans Les Echos

Le septième art en vedette chez Drouot La maison Tessier & Sarrou organise le 3 Octobre, chez Drouot, à Paris, la vente de photographies sur le thème du cinéma. Parmi elles, environ 650 négatifs originaux du film "Le Belle et la Bête" réalisé par Jean Cocteau en 1946.

Le 7e art à l’honneur à Drouot

Le 3 octobre 2016, la maison Tessier Sarrou organisera, dans le cadre de Nuit Blanche, à Hôtel Drouot, une importante vente de photographies sur le thème du cinéma.  Cette vente comblera à la fois les cinéphiles et les amateurs de photographies, puisqu’elle propose des clichés de tournage de longs métrages et des reportages photos consacrés à des stars du grand écran et aussi des négatifs de nombreux films. Photos de Jérôme Brierre Le programme comprend notamment un important ensemble de négatifs…

"Objet de marine", la Gazette Drouot

Astrolabe en laiton, Maroc, Fès, XIVe siècle, par Muhammad Ibn Qasim al-Qurtubî, diam. 25,5 cm. Vendu par l'étude Tessier & Sarrou, à Drouot, le 2 février 2015 Adjugé 312 480 € (tout frais compris) Des marines aux instruments scientifiques de navigation, en passant par les cartes anciennes et les maquettes, la spécialité des antiquités de la marine offre un large éventail de pièces, des plus rares aux plus décoratives. Les prix sont à l'avenant, la palme des enchères revenant naturellement aux objets…

La Corse d'un roi à un empereur

L'île déployée en majesté sur cette carte due au brio d'un duo amstellodamois du XVIIIe siècle, Covens et Morter, nous raconte une part méconnue de son histoire. Adjugé 7 500 € en Avril dernier par l'étude Tessier & Sarrou Ce document historique colorié confirmant le juste surnom de la Corse : L'Île de Beauté. Dans la Gazette Drouot du 22 Juillet 2016, l'on peut trouver un décryptage de cette carte et de ses différents composants 

Carte de voeux

pour l'année 1964. Carte format 10,5 x 14,7 cm avec dessin couleurs des visages de Blake et Mortimer et 7 lignes manuscrites et signature de Jacobs. Bel état mais marques de colle aux angles. Adjugé  2900 €

L'énigme de l'astronef, la Gazette Drouot

Dans l' Énigme de l'Atlantide , une aventure de Blake et Mortimer imaginée par Edgar P. Jacobs en 1957, l'Astronef est l'engin qui s'envole vers l'espace après que ses occupants eurent dérobé le métal inconnu, radioactif et luminescent, que Mortimer a découvert et collecté aux Açores. En retournant dans le gouffre où le professeur l'avait trouvé, Blake et Mortimer vont descendre dans les entrailles de la Terre, à la découverte de l'Atlantide. Ce modèle de l'Astronef en bois laqué de 1998 est l'une…

Tirage de tête des aventures de Blake et Mortimer

Edgar-Pierre Jacobs, « Le Secret de l'Espadon . Tome II». Editions du Lombard 1953. Album cartonné dos toilé rouge. Edition originale. L'un des exemplaires du TIRAGE DE TETE, exemplaire numéroté (ex. N°03) sur papier floréal. (Trois exemplaires connus). Rare exemplaire en bel état, plats bien frais au coin bas frotté. Dos et 4e plat parfait état. Intérieur bien propre malgré quelques rousseurs. Rarissime. Estimation 7 000 €

Paire de lanternes - CHINE - XVIIIe siècle

Adjugé 20 000 € en bronze doré à décor ajouré et ciselé de caractères shou au centre des panneaux et de frises de fleurs de lotus et de rinceaux sur le couvercle et la base. Les pieds et les extrémités du couvercle en forme d'enroulements, se terminant par des clochettes pour certains. (Usures, certaines clochettes et prises manquantes.) H. 32 cm.

Brûle-parfum tripode

Brûle-parfum tripode

Portrait d’un assassin

Yurang est un célèbre assassin chinois de la période Printemps et Automne (vers 771-476 av. J.-C.) cité par l’historien Sima Qian (vers 145- ? av. J.-C.) dans ses Mémoires historiques, fameux livre chinois qui tente de retracer l’histoire complète de l’Empire. Cinq biographies y sont dédiées à de grands assassins. Yurang, issu d’une lignée de ministres, se met au service d’un homme qu’il estime et respecte, le compte Zhi. Lorsque celui-ci est tué par son rival Xiangzi, Yurang décide de le venger…

BOITE AUX DRAGONS POURCHASSANT LA PERLE SACRÉE

CHINE - Epoque QIANLONG (1736 - 1795) Boite de forme carrée à angles arrondis en laque rouge sculpté de trois dragons pourchassant la perle sacrée au-dessus des flots sur le couvercle, entourés d'une frise de grecques, les côtés sculptés d'une frise de fleurettes. A l'intérieur du couvercle, l'inscription "yun long bao he" (boite prestigieuse de dragons et nuages) et au revers de la boite la marque à six caractères en kaishu de Qianlong. (Petits accidents et restaurations). Dim. 7,5 x 17,5 x 17,5…

"Sade, acte inédit", la Gazette Drouot

Billet manuscrit adressé par Donatien Alphonse François de Sade (1740-1814) à son épouse, depuis la prison de la Bastille. Adjugé : 10 400 €

Auguste RODIN (1840-1917) - L'acrobate ou Le jongleur, vers 1892/1895.

LORSQU'UN GÉANT DE LA SCULPTURE JOUE AVEC LA MATIÈRE

"Le sulfureux marquis réapparaît" publié par Aladin

Article du Aladin Une centaine de lots provenant des archives des descendants du marquis de Sade vont être mis en vente. L'accent est particulièrement mis sur le théâtre, un genre apprécié par celui qui donna son nom au sadisme. Nous retiendrons avant tout le fauteuil de Donatien Alphonse François de Sade, fauteuil que l'on retrouve dans la description de ses lieux d'enfermement. Il est orné d'une tapisserie représentant la scène biblique de Suzanne et les vieillards ! On trouvera également un crâne…

"Sade on stage" par la Gazette Drouot International

What caused Sade's theatre pieces to fall into oblivion? Sade was "discovered" by Apollinaire and the Surrealist poets, who made him the embodiment of radical transgression. They drew on the novels and the roll containing the “Cent Vingt Journées de Sodome”, which had just been published for the first time in Berlin, and then Paris. They found what they knew of Sade's plays (only one of which was published during his lifetime) insipid and conventional. This was why Gilbert Lely, the first publisher…

La vente aux enchères d'archives et d'objets du marquis de Sade

Des documents sauvés des flammes à la mort de Sade le 2 décembre 1814 Une centaine de lots provenant des archives de Sade étaient mis à l'encan par les descendants de l'écrivain du siècle des Lumières. Il s'agissait pour l'essentiel des rares documents sauvés des flammes à la mort de Sade le 2 décembre 1814. Ce qui ne fut pas brûlé fut mis dans un coffre et scellé derrière des étagères de la bibliothèque du château familial de Condé-en-Brie (Aisne). Ce coffre ne fut découvert qu'après la Seconde…

SADE L'AUTRE HOMME DE LETTRES

LES FACETTES MECONNUES DU LIBERTIN

DU BOIS FLOTTÉ À LA VENTE JEUNE CREATION CONTEMPORAINE

BOURLIER Marc Sculpture de bois flotté et ficelle de lin. Monogrammé et signé au dos. 63 x 34 x 10 cm Adjugé 2232 €

Des archives inédites de Nestor L’Hôte, dessinateur pour Champollion, dispersées à Drouot

Un exceptionnel ensemble d’archives de Nestor L’Hôte (1804-1842) dispersé aux enchères par l’étude Tessier & Sarrou le vendredi 13 mai à Drouot. La notoriété de cet égyptologue, peintre et dessinateur français, est notamment liée aux esquisses et dessins qu’il réalisa au cours de trois expéditions en Égypte, des créations reprises dans les Monuments de l’Égypte et de la Nubie de Jean-François Champollion. La majeure partie des œuvres de Nestor L’Hôte ayant disparu, l’apparition et la vente de tels…

Charles DURAND

Manette Salomon, Edmond et Jules de Goncourt, 1883 Huile sur sa toile d'origine, signée en bas à droite (Paul FOINET fournisseur de toile) Tableau illustrant le roman des frères Goncourt, les représentant en peintres dans un atelier. HIST: Tableau figurant au Salon des artistes français 1883 sous le numéro 861. 136 x 100,8 cm Adjugé 42 000 € Manette Salomon, Ed. et J. de Goncourt, 1883 Huile sur toile signée en bas à droite 135 x 100 cm Tableau de Salon ayant figuré en 1883 au Salon de la société…

Juan Gris

Flirt «N'insistez pas, mon cher, maman m'a dit que j'aurai les moyens de ne pas me marier par amour» Dessin Original. Fusain, gouache et encre sur cartoline Encadré. 32 x 32 cm Reproduit dans «Le Témoin» du 7 mars 1909 Dédicacé à «l'ami Bernard» Signé en bas à droite Adjugé 13 000 €

Armoirie corse des Paoli

Ecole Française XIXe siècle «Armoirie corse des Paoli». Huile. 58 x 50 cm. Estimé 600 € et Adjugé 3 000 €

MERCATOR (Gerard) & HONDIUS (Jodocus)

[L'Atlas ou Méditations cosmographiques de la fabrique du monde et figure d'iceluy]. Amsterdam, Jodocus Hondius, [1613-1616]. In-folio de (4) ff., 374 pp., (18) ff.; vélin doré à recouvrements, plats ornés d'un double encadrement de filets dorés avec larges fers en écoinçons et important motif doré au centre, dos orné de filets dorés avec titre en manuscrit, tranches dorées (reliure de l'époque). Adjugé 30 000 € Seconde édition française illustrée d'une planche gravée à double page figurant les portraits…

BACCARAT

Vase Les Trois Grâces d'après un modèle de François-Hippolyte Moreau (1832-1927) En cristal clair taillé, bronze ciselé et doré. La coupe à motifs de feuillages et de godrons présente des anses en volutes. Elle est supportée par les trois grâces posant sur un fût de colonne cannelée et une base à pans coupés. Signé sous le vase et sous la base. Circa 1900. Ht. 75 cm. Long. 34 cm. Adjugé 46 000 € Présenté sur le stand Baccarat lors de l'Exposition Internationale de l'Est de la France à Nancy en 1909.…

MILLET

Guéridon dans le goût de Weisweiller en bronze ciselé et doré. Il repose sur quatre pieds à bustes féminins canéphores en termes ornés d'arabesques et terminés par des pieds en toupie torsadée. Ils sont réunis par une entretoise hélicoïdale soulignée de filets de perles et centrée d'une rosace. Le plateau de quartz vert (bouchages) est encastré dans une ceinture à fond bleui sur lequel se détache une frise d'entrelacs feuillagés. Signé sur l'entretoise «Millet à Paris». Style Louis XVI, fin du XIXe…

Provenant de la famille d'Aligre

Somptueux habit de Cour complet du gilet et de la culotte, en soie façonnée bleu et noir. Broderies au passé et point de tige en fils de soie polychromes à motifs de roses, roses églantines et boutons en semis sur les brodures, les revers de poches, les parements de manches, l'écusson de la taille et toutes les coupes. Applications de tulle de soie crème et de mousseline. Complet de ses vingt-sept boutons de bois recouverts en soie brodée en pareil. Raffinement supplémentaire, le gilet est en contre-partie…

Régulateur de parquet rectangulaire

en bois sculpté et doré à motifs feuillagés orné de plaques de porcelaine polychrome à décor de scènes mythologiques représentant les Amours des dieux, les Trois Grâces et des putti. Le cadran émaillé repose sur deux colonnes encadrant le balancier. La base présente un médaillon ovale et est ceinturée d'une frise d'oves et rais-de-coeur. Pieds en sphère aplatie. Certaines plaques signées J. HOSS. Vienne, fin du XIXe siècle. Haut. 193 cm. Long. 45 cm. Prof. 28,5 cm. Adjugé  28 000 €

Bernard BUFFET (1928-1999)

Azalées rouges, 1965 Signée Dimensions: 73,5 x 100,2 Adjugé 106 000 €

Roger CHAPELET (1903-1995)

Le Jacques en en baie d'Along Gouache, signée en bas à droite et située 48 x 63 cm Adjugé 10 000 €

DRUILLET à notre vente Bandes Dessinées

DRUILLET Philippe «Salammbô» Très belle gouache couleurs pour la 41e planche du tome 1 de Salammbô publiée en 1980 aux éditions Humanoïdes Associés Prépublication dans «Métal Hurlant» Format (à vue) 50 x 63 cm, signée en bas à droite et datée 79 Très bel encadrement Adjugé 30 000 €